L'histoire de la bière en bref

L'histoire de la bière en bref

Découvrez l'histoire de la bière, en bref !

4000 av. J-C : On a retrouvé au XXè siècle en Mésopotamie des tablettes d'argile datant de 4000 av. J-C, mentionnant une boisson fermentée d'orge, d'épeautre, de blé et de millet qui s'appelait "pain liquide"

3000 - 525 av. J-C : Les Egyptiens sont considérés comme des brasseurs réputés. La bière la plus claire est destinée aux populations modestes, la plus épaisse, épicée et sucrée au miel, à la haute société.

510 av. J-C - 330 apr. J-C : Les Grecs ont fait connaître la bière en Espagne, en Gaule et en Germanie. Ils considèrent la bière comme un breuvage festif, religieux, curatif et monnaie d'échange.

IVè siècle av. J-C : Pour les Gaulois, la cervoise est la boisson nationale. Ils inventent alors le tonneau pour la conserver et la transporter.

VIIIè siècle apr. J-C : Il paraîtrait que le roi Dagobert aurait créé le premier monastère pour fabriquer la cervoise. Charlemagne aurait réuni les brasseurs et créé une charte de fabrication de la bière. Le brassage serait confié aux moines et implanté dans chaque monastère.

1070 : Hildegarde de Bingen, abbesse et médecin allemande découvre l'utilité du houblon : une meilleure conservation du moût et vertus antiseptiques.

1268 : Saint Louis officialise le métier de cervoisier. La vente de cervoise est autorisée à Paris dans les cafés ayant une licence.

1435 : le mot "bière" apparaît sous le règne de Charles VII. Une ordonnance royale de 1495 leur recommande de faire "de bonnes et loyales cervoises et bières sans y mettre que graine, eau et houblon". Le terme "cervoise" disparaît du langage courant.

1516 : La loi de pureté de la bière a été édicté par le duc Guillaume IV de Bavière et précise que seuls sont autorisés dans les bières allemandes : l'orge, le houblon et l'eau, puisque la levure n'est pas clairement identifiée)

1789 : La Révolution française a entraîné la vente des biens d'abaye, la fuite des moines à l'étrangers et l'abolition des corporations de brasseurs, la guerre, la crise économique et la famine, ce qui engendre le déclin de la boisson.

XIXè siècle : La pasteurisation est née grâce à Louis Pasteur, qui a entrepris en 1857 des travaux sur la bière : en chauffant la bière, elle devient stable.

Fin XIXè siècle : l'ère industrielle fait disparaître les pratiques traditionnelles et les installations artisanales. Dès 1890, principalement dans le Nord de la France, chaque village possède au moins une brasserie.

XXè siècle : A cause des deux Guerres Mondiales, le nombre de brasseries a considérablement diminué. A partir de 1985, se développent les petites brasseries artisanales, et en 1996, on compte une centaine de brasseries en France.

XXIè siècle : La bière devient un produit tendance au point d'intéresser les amateurs, qui se plaisent à brasser à la maison.

Si vous voulez en savoir plus sur la bière, n'hésitez pas à consuler nos autres articles de blog !

Articles Liés:

Meilleures ventes

  • La Box Découverte
    La Box Découverte

    Vous recevrez par eMail une Carte Cadeau. Elle permet à la personne à...

    21,17€
  • La Box Zythologue
    La Box Zythologue

    6 Bières / Mois Pour cette box, encore plus de belles découvertes avec 6...

    19,92€

Information

Nouveaux produits